Sélectionner une page

Homélie du Père Jacques Cramet

« Et moi je suis avec vous jusqu’à la fin du monde. » Cette promesse de Jésus nous soutient et nous éclaire. Cette parole s’adresse à l’Eglise. L’Eglise qui est là où deux ou plus sont réunis au nom du Christ car « Là où 2 ou 3 sont réunis en mon nom je suis là au milieu d’eux. » nous dit Jésus.  Et là où est le Christ, là est l’Eglise.

Cette Eglise que nous sommes se doit d’apprendre à observer les commandements. Quels sont ces commandements ? Bien sûr les 10 commandements : ne pas tuer, ne pas voler …mais il y a celui que le Christ nomme sien : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé » commandement qui donne sens à tous les autres. Ce commandement c’est celui de l’amour mutuel : donner et recevoir. Donner comme le Christ a donné : tout son amour et recevoir de Lui et des autres en croyant à l’amour. Et cela nous ne pouvons l’enseigner qu’en le vivant nous-mêmes. C’est à cela que tous vous reconnaîtront pour mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres. Et à ceux qui nous reconnaîtront comme disciples et qui auront le désir de découvrir qui est ce Dieu qui nous fait vivre, il sera donné de recevoir les sacrements source de vie.

Actuellement les sacrements ne sont plus donnés, mais l’amour est toujours vivant si le Christ vit en nous et si nous nous soutenons sur ce chemin.

A travers les témoignages que vous avez peut-être vus sur le site ou reçus par mail, cette vie transparaît y compris dans les difficultés que nous traversons.

Mais recevoir ces témoignages nous soutient, nous montre que c’est possible, nous ouvre de nouveaux horizons, nous fait rendre gloire à Dieu. Lisez-les cela vaut le coup.

Nous pourrons dans doute reprendre les messes en juin. Mais elles seront toujours limitées en nombre de participants et soumises à certaines règles de distanciation et de prudence. Alors ce sera toujours possible de suivre la célébration par internet pour ceux qui ne pourront pas venir et les messes en semaine seront aussi une possibilité de vivre l’eucharistie.

Par ailleurs la Parole vivante nous est toujours offerte pour grandir dans l’amour. Nourrissons-nous-en. Vous trouverez plusieurs propositions sur le site et ailleurs.

A chaque fois c’est le Christ qui se donne et nous nourrit de sa présence surtout si nous sommes en communion, si nous partageons le fruit de cette Parole. Une parole qui m’a nourri, c’est la parole : « vous voici net et purifié par la parole que je vous ai dite ». Cette parole c’est celle qui nous conduit à nous aimer les uns les autres. Là est la purification, car en nous aimant mutuellement on comprend ce qui doit être corrigé en nous.

Aux disciples qui restaient à regarder le ciel lorsque le Christ disparaissait à leur regard des anges vinrent dire « pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ». C’est la même parole qui nous est dite aujourd’hui. Ne nous évadons pas. C’est comme nous sommes, et là où nous sommes que nous pouvons aimer, et témoigner par nos actes de notre espérance : le Christ qui est venu, est vivant par son esprit qui vit en nous, il reviendra.

Amen