Sélectionner une page

Homélie :

Bonjour à tous qui nous rejoignaient par internet ou par d’autres moyens. Bienvenue.

Aujourd’hui, c’est le dimanche du Bon Pasteur et de la prière des vocations.

L’Évangile nous rappelle que le vrai pasteur du troupeau c’est le Christ.

C’est Lui que nous sommes appelés à suivre. C’est sa voix que nous devons écouter.

Seulement ainsi nous trouvons la paix. (Rappelons-nous St Augustin « notre cœur est fait pour toi et il est sans repos tant qu’il ne repose en toi »).

En ce temps de pandémie combien de stress, de souffrances parfois, et pourtant c’est dans cette situation que le Seigneur nous rejoint par son amour.

Dans notre société nous avions sans doute pu croire que nous étions tout-puissants, capables de tout dominer ou d’occulter le mal, la souffrance. Cette pandémie nous oblige à sortir de notre déni et d’affronter ce qui fait partie de notre vie : les difficultés, la souffrance, la maladie, la mort.

Le Seigneur nous montre le chemin par sa vie, sa manière d’affronter la souffrance, et de brebis errantes que nous étions nous pouvons retourner vers notre Berger qui donne sa vie. Écoutons sa voix qui nous parle.

Ce sera dans un temps de prière seul dans sa chambre ou ailleurs que, dans le silence surtout intérieur nous nous laisserons rejoindre par cette voix qui nous redira une parole : Amour. Parfois ce sera au milieu de tas d’autres voix, celles du remords, de la culpabilité, du désir, … que cette voix subtile, fine et forte à la fois résonnera, écoutons-la.

C’est encore dans un temps de partage de la Parole de Dieu que telle Parole nous éclairera et nous réchauffera le cœur.

Mais c’est aussi parfois simplement dans l’échange fraternel que par l’écoute attentive du frère nous serons amenés à partager tel soucis, telle souffrance, ou telle joie et le Seigneur lui-même présent dans cet échange nous révélera à nous-mêmes des choses parfois enfouies, nous libérera et nous ouvrira à la joie de la rencontre.

Cette voix qui donne la joie, nous donne envie de suivre celui qui en est l’auteur.

Et lorsque cette voix nous touche le cœur nous ne l’oublions pas. C’est ce que le Pape nous dit comme message pour la journée des vocations : retrouver dans notre cœur ces moments où la voix du Seigneur a retentit. C’est toujours une joie qui vient et nous encourage à le suivre dans le moment présent de notre vie.

Marie est celle qui a dit Oui à Dieu, à l’annonciation et tout au long de sa vie. Jusqu’au pied de la croix.

La prière du chapelet que le Pape nous invite à faire ce mois de mai nous permet de vivre avec Marie la contemplation de l’œuvre de Dieu en Jésus.

C’est alors ensemble que nous pouvons dire le magnificat, le merci pour ce que Dieu a fait en Marie et continue à faire par la venue de Jésus en particulier par sa présence parmi nous lorsque nous nous aimons les uns les autres.

Bon week-end et bonne semaine.