Sélectionner une page

Avec tous mes vœux d’espérance !

Adressant nos vœux en compagnie du covid pour une deuxième année consécutive, chacun de nous est conduit à accueillir la fragilité non pas comme un élément à combattre, mais comme une condition humaine commune à laquelle consentir. C’est de là, que nous pouvons formuler nos vœux les meilleurs, avec espérance et confiance.

La pandémie nous fait percevoir, mieux que jamais, combien nos certitudes pour l’avenir seraient très ténues si elles ne devaient reposer que sur nos seules forces. Ce petit virus mutant est venu débusquer toutes nos fausses assurances et bousculer nos édifices les mieux construits. Ce faisant, il a réorienté nos façons de prendre soin les uns des autres et a bien souvent révélé de belles ressources en nos cœurs.

Les révélations sur les défaillances de l’Eglise nous ont ébranlés…Mais là aussi, des chemins d’avenir s’ouvriront si nous en tirons toutes les leçons et nous laissons enseigner par la parole des personnes victimes.

Oui, quelle année 2021 !

Et pourtant l’espérance reçue à Noël demeure. En 2022, comme en 2021, Dieu sera avec nous. En sa fragilité et sa pauvreté sur la paille de l’étable, Dieu nous fait signe et nous rappelle l’essentiel, qui tiendra toujours.

Si bien des obstacles ont été surmontés en cette année qui vient de s’écouler, c’est parce qu’il y a en nous cette volonté tenace de ne pas nous perdre, et de nous rassembler. Nous manifestons ainsi ce qui a réellement du prix à nos yeux.

C’est avec cette volonté et cette espérance que je vous adresse mes vœux les meilleurs pour la nouvelle année qui s’ouvre devant nous. Dieu, déjà, l’habite avec nous et nous fera garder l’essentiel.

Que les chemins de réconciliation s’ouvrent là où la Paix est ensemencée.

Que la vie de chacun soit défendue et protégée comme le bien le plus sacré.

Que les jeunes puissent se projeter avec enthousiasme dans cet avenir à aimer.

Que nos communautés de vie, et nos communautés ecclésiales s’animent de charité toujours plus concrète, perceptible, et contagieuse.

Tels sont mes vœux pour cette nouvelle année.

Ce sera une première année pour moi en Val de Marne, au service du diocèse de Créteil.
Que mes vœux de ce début d’année vous rejoignent en tous vos projets et soutiennent votre espérance.

« L’’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » (Lettre de Saint Paul aux Romains 5,5)

+ Dominique Blanchet
Evêque de Créteil

Télécharger le message des voeux 2022