Sélectionner une page

 

 

La confession

Tout le monde a accès au pardon de Dieu. A condition de se placer dans une démarche de vérité et de confiance : repentir, confession, conversion. C’est la mission du prêtre d’accueillir cette démarche d’humilité en la concluant par l’absolution des péchés au nom du Christ et de l’Eglise. On peut donc dire que le sacrement du pardon est un moment de grâce accordé à tous les Hommes. Il est conseillé d’y recourir régulièrement pour qu’il porte davantage de fruit…

Se confesser – on dit aujourd’hui se réconcilier – c’est recevoir le sacrement du pardon, un des sept sacrements de l’ Eglise. Il peut se recevoir individuellement ou collectivement. Ce sacrement naît d’un double mouvement : reconnaissance de l’amour de Dieu pour nous, reconnaissance de notre difficulté à y répondre concrètement par l’amour du prochain. En recevant l’absolution, nous sommes « lavés » de toutes nos fautes et pouvons continuer à neuf notre chemin.

PERMANENCES DE LA CONFESSION

Avec un prêtre, soit lors d’une permanence soit le mardi ou le vendredi de 17h à 19h, soit le samedi de 11h à midi, ou avant le samedi soir (entre 17h30 et 18h15), hors vacances scolaires.

En période de vacances scolaires, en prenant rendez-vous.